Connecte-toi avec nous

Santé

Coronavirus. Le département lance un plan de protection des enfants et des femmes victimes de violences

Published

on

Coronavirus. Le département lance un plan de protection des enfants et des femmes victimes de violences (DR)

La décision a été prise dans le cadre du plan d’urgence de l’assemblée départementale extraordinaire du vendredi 17 avril.

La protection des plus vulnérables est une des compétences majeures du Département. Dans un contexte de crise sanitaire inédit, les risques de violences faites aux enfants et aux femmes sont accrus, et ils s’intensifient avec la durée du confinement. En ce qui concerne l’Aide sociale à l’enfance, une procédure de traitement des informations préoccupantes a été adaptée.

  • Lien étroit et régulier établi avec les établissements et services en charge de la Protection de
    l’enfance. Réunion hebdomadaire avec la Protection judiciaire de la jeunesse.
  • Suivi téléphonique par les professionnels de l’Aide sociale à l‘enfance, qui peuvent intervenir
    sur site lorsque la situation le justifie.
  • Production d’un bilan exhaustif et actualisé de la situation de chaque enfant protégé.

Pour ce qui est de la protection des femmes victimes de violences, l’augmentation d’appels peut amener un risque d’engorgement des structure d’accompagnement, pour cela le Département a pris ces mesures : 

  • Soutien financier au CIDFF à hauteur de 25 000 €, pour couvrir les dépenses suivantes :
    – augmentation du nombre de « téléphones grave danger »,
    – frais de déplacement des personnes accompagnées lorsqu’elles sont extraites du domicile,
    – frais d’hébergement d’urgence des personnes accompagnées et de leurs enfants.
  • Réflexion avec l’ensemble des partenaires sur de nouvelles procédures d’accompagnement des personnes victimes de violences.

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

77 − = 68