Connecte-toi avec nous

Santé

Coronavirus. La préfète prend de nouvelles mesures concernant le masque dans les Landes

Published

on

PHOTO CLAUDE PRIGENT / LE TELEGRAMME . MORLAIX (29) : Pandémie , grippe A , H1N1 , protection , contagion , virus , prévention , épidémie , masque .

La préfète des Landes, Cécile BIGOT-DEKEYZER, a signé ce jour un arrêté rendant le port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 11 ans. Il fait suite à un premier arrêté signé le 14 août, qui arrivait à échéance ce 15 septembre. Cet arrêté, pris après concertation avec les membres de l’association des maires des Landes, est applicable jusqu’au 18 octobre.

L’arrêté du 15 septembre adapte et complète les dispositions de celui du 14 août pour tenir compte d’une part, de la fin de la période estivale avec la réduction de la fréquentation touristique et la reprise des activités scolaires et d’autre part, de l’accroissement de la circulation du virus dans le département.

Le nombre de cas de personnes contaminées, ainsi que la proportion de tests positifs à la COVID-19 sur l’ensemble des tests effectués continuent en effet, depuis plusieurs semaines, à progresser de façon significative, appelant à une grande vigilance.

A partir du 16 septembre, le masque est obligatoire :
-lors des événements organisés sur la voie publique ou les espaces ouverts au public générant une concentration de personnes tels que marchés, vide-greniers, brocantes, animations de rues, festivals… ; cette mesure est la même que dans l’arrêté du 14 août ;
– dans un périmètre de 50 mètres autour de tous les établissements scolaires de 7h à 19h du lundi au vendredi et, pour ceux ouverts le samedi, de 7h à 13h ce jour-là des stades et arènes, salles de spectacle et de projection, établissements sportifs, chapiteaux/tentes, une durée d’une heure avant l’ouverture et une heure après la fermeture ;
– cette mesure est nouvelle dans des zones de plusieurs communes du département des Landes, en accord avec les maires concernés, où le respect de la distanciation sociale est rendu difficile du fait de leur forte fréquentation ; les communes sont plus nombreuses que dans l’arrêté précédent et la période où le masque est obligatoire a été adaptée.

L’obligation de port du masque ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant d’une dérogation.

Le respect des gestes barrière est indispensable pour la protection de tous, de soi-même et des autres ; les personnes vulnérables, notamment les personnes âgées, devant faire l’objet d’une attention toute particulière.

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

65 − 55 =