Connecte-toi avec nous

Dax

Disparition de Yves Goussebaire-Dupin, ancien Maire de Dax.

Published

on

Yves Goussebaire-Dupin vient de s’éteindre. Né le 19 juillet 1930, il allait fêter ses 91 ans. Pharmacien de profession, d’abord conseiller municipal, Yves Goussebaire-Dupin a été élu maire de Dax en 1977 jusqu’en 1995.

Successeur de Max Moras, il a effectué trois mandats comme premier magistrat de la cité thermale où on lui doit plusieurs grandes réalisations telles que la piétonisation du centre-ville, la reconstruction des halles, victimes d’un incendie en 1979, le classement de l’Atrium à l’inventaire supplémentaire des Bâtiments Historiques en 1986 et sa restructuration livrée en 1990

Parmi les grands chantiers se trouve aussi la construction des Thermes Jean-Nouvel. En 1993, il a été l’un des artisans de la création de la communauté de communes du Grand Dax avec les maires de Saint-Paul-lès-Dax, Saint-Vincent-de- Paul et Narrosse.

Vice-président du Conseil régional, conseiller général des Landes, Yves Goussebaire- Dupin a été élu sénateur des Landes du 25 septembre 1983 au 1er octobre 1992 où il siégeait dans le groupe de l’Union des Républicains et des Indépendants et où il était proche de Marc Castex, sénateur du Gers et grand-père de l’actuel Premier ministre. Homme politique, Yves Goussebaire-Dupin était engagé dans le débat public où il défendait les valeurs du centre.

Il était aussi un homme de l’art. Peintre de talent, il se passionnait pour cette discipline ainsi que pour l’architecture. En 2010, la Ville de Dax lui avait ouvert les portes du Musée de Borda où l’artiste avait accroché de nombreuses toiles accompagnées de textes écrits par ses soins. L’ensemble avait donné un livre, Du hasard à l’imagination, (Editions Atlantica) dans lequel le peintre notait : « Le peintre est un inventeur, la toile blanche est son défi ». Après ses années politiques, il avait réinvesti son atelier du centre-ville, sous les toits, tout près de la cathédrale. Dans cet atelier, veillait une statue en bois. Elle représentait un humble paysan chinois portant l’offrande du sel. Yves Goussebaire- Dupin, présentant au visiteur de passage son travail pictural toujours très singulier et souvent très onirique aimait dire : « J’ai voulu ajouter un peu de sel à votre curiosité ».

« Je l’avais eu au téléphone il y a quelques semaines pour lui proposer de participer à la réflexion sur le projet urbain Dax 2035. Il avait accepté avec enthousiasme, mais au dernier moment avait dû décliner en raison de son état de santé », indique Julien Dubois.

La Ville de Dax et le maire Julien Dubois présentent leurs condoléances les plus sincères à son épouse, à sa famille et à ses proches et saluent avec respect le parcours d’un élu au service de sa ville et de son territoire.

En hommage à Yves Goussebaire-Dupin, les drapeaux de l’Hôtel de Ville ont été mis en berne.

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 2