Connecte-toi avec nous

Mont-de-Marsan

« Ceci n’est pas une madeleine » un événement par les restaurateurs de Mont-de-Marsan

Published

on

Crédit : Thie@Photo

Elles auraient dû se tenir du 22 au 26 juillet, mais les fêtes de la Madeleine 2020 ont été annulés, à cause du Covid-19. Les patrons des bars et des restaurants du centre-ville de Mont-de-Marsan ont tout de même décidé de créer l’événement « Ceci n’est pas une madeleine » pour faire la fête en blanc et bleu dans les établissements montois, tout en respectant les gestes barrières et les consignes sanitaires.

Si les fêtes de la Madeleine 2020 ont dû être annulée à cause du Covid-19, les restaurateurs ne sont pas du même avis avec la création de l’événement « Ceci n’est pas une madeleine » pour tout de même faire la fête en blanc et bleu avec des gestes barrières. Des menus spéciaux, concerts, animations, repas servis non-stop… Chaque bar et restaurant est libre de décliner l’événement comme il le souhaite. Pour France Bleu Gascogne « Il n’y aura personne debout au comptoir, pas d’attroupement dans la rue, pas de bandas sur la terrasse, pas de penas, pas de bodegas, pas plus de 10 personnes à chaque table et les tables seront espacées du mètre réglementaire » raconte Alexandre Ricaud, le patron du restaurant le Dix Bis. « Ce ne sera pas la Madeleine, mais ça aura lieu la même semaine. On veut proposer aux montois, qui ont l’habitude de sortir et de se divertir à ces dates-là, de venir faire la fête, boire un coup, manger au resto…en bleu et blanc bien sûr, pas question de se passer de nos couleurs !« .

Eviter les débordements

Il n’est pas question de reproduire les débordements que l’on a pu voir dans les rues de Saint-Jean-de-Luz le week-end du 20 et 21 juin. Les fêtes de la Saint Jean avaient été annulées, mais la foule rouge et noire s’est massée dans les rue, sur les terrasses des bars, au mépris de toutes les mesures de sécurité. Pour les restaurateurs montois, le respect des mesures barrières seront intransigeants par les restaurateurs « Ce serait dommage de devoir refermer les établissements cet automne, de devoir se reconfiner, ce serait très compliqué pour beaucoup d’entre nous » met en garde Alexandre Ricaud. « Donc ne faisons pas les cons, attendons le mois de septembre s’il le faut pour reprendre une vie plus normale, mais faisons-nous plaisir quand même.« 

Relancer la restauration

Pour les restaurateurs, cette semaine de festivités vise à inciter les montois à consommer dans leurs enseignes du centre-ville, afin de soutenir les professionnels, durement touchés par le confinement. « Si on peut faire ne serait-ce que 30% de ce que l’on fait habituellement lors de la Madeleine, ce sera ça de pris ! Parce qu’on s’est assis sur 3 mois de chiffres d’affaires« , explique le patron du Dix Bis. « Alors on demande aux montois de nous aider, de ne partir à la plage, de ne pas partir sur la côte cette semaine-là, mais de relancer le commerce de centre-ville. Donc venez ne pas faire la Madeleine !« 

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 2