Connecte-toi avec nous

Société

Vers des nouvelles démarches de solidarité dans les Landes ?

Published

on

Xavier Fortinon, président du Conseil Départemental, a présenté le projet des Nouvelles Solidarités dans les Landes – ©Dpt40/S.ZAMBON

Face aux défis de la crise sanitaire, le département des Landes a décidé de lancer une démarche participative sur les Nouvelles Solidarités, ouverte aux partenaires, aux acteurs socio-économiques et à tous les habitants des Landes pour améliorer leurs conditions de vie, développer les liens sociaux, préserver le dynamisme économique et renforcer la performance écologique.

Affronter les mois à venir

Durant une conférence de presse ce mardi 30 juin, Xavier Fortinon, président du Conseil Départemental des Landes, a exprimé son souhait de développer des nouvelles formes de solidarités, dans le même esprit que le village Alzheimer, récemment construit sur le territoire. Le but est de réussir à affronter au mieux la crise économique et sociale qui va découler du coronavirus, renforçant probablement les inégalités.

« C’est pourquoi nous avons décidé de lancer une démarche participative sur les Nouvelles Solidarités, qui vise à mieux identifier les priorités dans les territoires pour améliorer les conditions de vie des habitants, favoriser le développement des liens sociaux, préserver le dynamisme économique mais aussi renforcer la performance écologique » explique Xavier Fortinon, « L’un des enjeux majeurs des Nouvelles Solidarités sera de continuer à travailler dans une perspective d’égalité et d’équité territoriale » rajoute Paul Carrère, vice-président du conseil départemental.

Ainsi, un grand nombre d’acteurs ont été sollicités pour participer à ce nouveau plan. Peu importe la personne, l’organisme ou le partenaire, le Comité des Nouvelles Solidarités appréhendera chaque proposition répondant au concept.

Des habitants acteurs grâce à une plateforme en ligne

Ensuite, des propositions devront être apportées par le Comité au Conseil Départemental pour le 15 octobre 2020 au plus tard. Des votes auront lieu par la suite pour élire les plus intéressantes. Une plateforme spéciale a également été conçue pour donner la possibilité aux citoyens d’apporter leurs idées, mais aussi les besoins en solidarité qu’ils considèrent nécessaires ou bien les actions qu’ils ont remarqué depuis le début du confinement.

A la fin de la démarche, « la rédaction d’un rapport sera réalisée par les membres du Comité avec l’aide de Res Publica et destiné à l’Assemblée départementale » précise le département.

Démarrant le 3 juillet, le Comité procédera étapes par étapes à la réalisation de ce programme à travers différents travaux au fil des mois.

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 3